Les meilleures stratégies et systèmes de paris MLB pour gagner gros

Les paris sur le baseball peuvent être l’une des activités de jeu de sport les plus gratifiantes disponibles. La nature du jeu basée sur les données, la richesse des statistiques avancées faciles à suivre et la saison de 162 jeux créent tous un environnement propice aux paris gagnants. Il suffit d’un handicapeur prêt à consacrer du temps à l’analyse des données, un peu de chance et les bons systèmes ou stratégies de paris.

Il existe de nombreuses approches différentes pour parier sur les matchs de la Major League Baseball. La plupart se concentrent sur la sélection des outsiders car ils gagnent plus souvent au baseball que dans tout autre sport majeur. Cependant, il existe également des méthodes dédiées à la mise en ligne ou aux paris totaux qui peuvent être utilisées avec les clubs favorisés ou non.

En outre, il existe des systèmes qui se spécialisent dans les paris sur les lignes de crédit, les paris sur les lignes et bien d’autres facteurs. Bien qu’aucune stratégie ou politique ne soit correcte à 100%, elles peuvent considérablement améliorer vos chances de devenir un joueur de sport à succès.

Peu importe le système ou la stratégie, le nom du jeu identifie la valeur et applique le bon plan de jalonnement pour assurer un profit à long terme.

Dans cet article, nous allons partager quelques stratégies de paris de baseball et des systèmes éprouvés. Nous discuterons également des processus de réflexion qui les sous-tendent et pourquoi ils fonctionnent. Lorsque vous avez terminé, vous devez être prêt à commencer à décomposer les ensembles de données et à identifier certains paris intelligents. Sinon, nous avons toujours plus de guides pour vous aider à accroître votre familiarité et votre confiance dans votre jeu.

Pari Underdog

Le jeu de sport consiste à trouver de la valeur et des lignes de paris mal évaluées et à les exploiter pour générer un profit. Les gens croient à tort que choisir un pourcentage élevé de gagnants est le chemin vers le succès des paris de baseball, mais il y a beaucoup plus. Selon les cotes, atteindre un taux élevé de paris peut même ne pas être rentable. En fait, il y a des moments où vous pouvez augmenter votre bankroll sans gagner 50% de vos paris.

Remarque:

C’est pourquoi les gens misent sur les outsiders. Si vous pariez sur des clubs dont la moyenne est de +130 outsiders, vous n’avez qu’à toucher 44% de vos paris pour atteindre le seuil de rentabilité. Cela signifie que la cueillette avec une précision de 50% vous rapportera une récompense importante.

Pour rendre les choses encore meilleures, les outsiders réussissent mieux en Major League Baseball que dans toute autre ligue sportive professionnelle majeure. L’écart entre les meilleures équipes de la ligue et les pires est plus étroit que partout ailleurs. Entre les nombreuses variables à prendre en compte par match et la longue et exténuante saison, il y a des tonnes d’occasions de repérer les bouleversements, ce qui signifie des tonnes d’occasions de gagner de l’argent.

Après une victoire à faible score

Les équipes qui viennent de remporter une grosse victoire contre un adversaire plus favorisé obtiennent un petit coup de pouce en confiance et en performance. Une fois qu’ils se sont montrés capables de battre la meilleure équipe, l’élan de la victoire semble se poursuivre jusqu’au prochain concours. C’est un phénomène tellement constant que de nombreux handicapés axés sur le baseball cherchent exclusivement à parier sur des équipes qui remportent une victoire.

Il s’agit d’une stratégie de paris qui exploite cette observation. La clé est d’identifier deux facteurs: d’abord, trouver une équipe opprimée qui a gagné son match précédent contre le même adversaire. Deuxièmement, ne pariez que sur les clubs qui ont remporté ce match tout en marquant trois points ou moins. Le rare jeu de débordement offensif peut être une valeur aberrante et peu fiable pour baser les futurs paris, mais une équipe qui peut garder le score bas tout en gagnant est plus prometteuse.

Gagner des matchs à faible score est un signe d’avoir une défense saine et un enclos fiable. Ce sont les types de qualités qui mènent à des victoires bouleversées, c’est précisément ce que nous recherchons. Si vous aviez choisi des jeux qui répondaient aux critères mentionnés ci-dessus et les pariez depuis 2004, votre record serait de 556 victoires et 667 défaites. C’est un pourcentage gagnant de 44%.

Si tous vos paris pendant cette période étaient de +130 chiens, vous atteindriez le seuil de rentabilité. Mais les matchs réels au cours de cette période ont atteint en moyenne près de +140. Cela signifie que si vous aviez fait tous ces choix en misant le même montant par pari, vous gagneriez en fait près de 8% de retour sur votre investissement. À long terme, gagner à ce rythme pourrait être extrêmement lucratif.

Après la victoire contre le rival divisionnaire

La stratégie précédente est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de rivaux de division. Comme auparavant, vous recherchez des équipes qui ont remporté leur dernier match, de préférence sans que de nombreux points soient marqués. Mais si les équipes sont dans la même division, les chances de gagner de l’opprimé s’améliorent.

Les équipes jouent vingt-quatre séries divisionnaires par saison. Avec chaque série de quatre à cinq matchs et seulement cinq équipes par division, cela représente un nombre important de matchs contre les mêmes adversaires. Plus les équipes sont familières, meilleures sont les frappeuses qui apprennent les schémas et les contes du lanceur.

De plus, étant donné que la majorité du public de paris fait strictement ses choix en fonction du lancement du lancer, c’est une excellente opportunité pour estomper le public. Vous pourrez peut-être même trouver des cotes plus favorables en attendant que leur argent bouge la ligne.

Au cours des quatorze dernières années, 4 749 jeux ont répondu à cette description, l’opprimé remportant près de 45% du temps. Donc, encore une fois, tant que vos choix de cotes moyennes de +130 ou plus, et que vous êtes cohérent avec votre mise, vous augmenterez votre bankroll.

Chiens de route en début de saison

Au début de la saison, les équipes trouvent toujours leur rythme et s’adaptent au tangage en direct. De même, les bookmakers tentent de mesurer le potentiel des équipes et d’évaluer leurs cotes avec précision. Pendant cette période de l’année, ils sont susceptibles de surévaluer les résultats de la saison précédente et de s’appuyer sur leurs prévisions d’avant-saison.

Ainsi, les deux premiers mois de la saison sont des heures de grande écoute pour les paris perdants. Cette fois, vous cherchez des équipes avec un record de perdants qui jouent sur la route et qui viennent de perdre lors de leur précédent concours. De plus, l’équipe à domicile favorite devrait posséder un record de victoires. Enfin, les cotes de la ligne monétaire doivent être fixées à +150 ou moins.

Au cours de la dernière décennie, les équipes négligées dans cette situation exacte en avril ou en mai ont gagné environ 48% du temps. La cote moyenne pour ces concours est ressortie à +123,2. Le résultat est un retour sur investissement d’un peu plus de 7%, ce qui signifie encore une fois des revenus importants, en supposant que vous respectiez un plan de jalonnement.

Filtrer les meilleurs outsiders

Il existe différentes approches pour parier sur les chiens. Il s’agit d’un autre système utile lorsque vous recherchez un jeu à parier. La première chose que vous allez examiner, ce sont les chances offertes. Dès le départ, jetez tous les jeux proposés à des lignes supérieures à +150. Ces jeux peuvent bien payer, mais l’équipe favorisée gagne trop souvent pour le risquer dans ce système simple.

Prenez les résultats qui vous restent et identifiez le lanceur qui recevra le prochain départ pour chaque adversaire. Lâchez n’importe quel concours contre un lanceur parmi les vingt premiers. Les meilleurs as du baseball sont un cauchemar pour jouer. Les chances valent la peine de parier sur eux pour gagner, et la probabilité ne permet pas de choisir contre eux. Alors, trouvez un bon site de statistiques de baseball et assurez-vous d’éviter ces confrontations.

Une fois que vous aurez filtré les gros outsiders et les meilleurs lanceurs du jeu, vous voudrez analyser la forme récente des options restantes. Peu importe ce que sont leurs dossiers; vous recherchez des séquences. Filtrez toute équipe perdante qui a perdu trois matchs ou plus d’affilée. De plus, évitez de jouer contre des favoris qui ont remporté trois matchs consécutifs ou plus.

Les jeux restants sont des sélections d’outsider prometteuses. Vous voudrez ensuite appliquer votre plan de mise, soit en pariant un montant fixe sur chaque jeu ou un pourcentage prédéterminé de votre bankroll globale. Vous devez rester cohérent avec le jalonnement pour gagner de l’argent à long terme; sinon, vous pouvez parier trop petit sur vos victoires et trop gros sur vos pertes, ce qui détruira les calculs sur lesquels ces systèmes comptent pour être rentables.

Paris en série

Maintenant que nous avons abordé quelques approches des paris négligés, examinons le système de paris en série tout aussi populaire. La saison de la Ligue majeure de baseball est divisée en cinquante-deux séries individuelles. En raison du nombre de matchs dans une saison et des problèmes de voyage, les équipes s’affrontent trois ou quatre fois de suite au cours de plusieurs jours consécutifs, le tout dans le même stade.

Cette méthode est similaire au système Martingale, dans la mesure où vous doublez le montant de votre mise après les pertes. Pour que ce système fonctionne, vous devez trouver des situations dans lesquelles vous êtes sûr que l’équipe sur laquelle vous pariez ne sera pas balayée. S’ils le sont, vous risquez de perdre un peu; heureusement, les balayages ne sont pas trop répandus.

Après avoir choisi votre équipe, idéalement un léger outsider, misez une unité (par exemple 10 $) sur le premier match de la série. Si votre pari gagne, répétez le pari pour le match deux. Mais si la première partie est perdue, doublez votre mise à deux unités (20 $) pour le deuxième concours. Comme précédemment, une victoire vous ramène à une unité, tandis qu’une perte double à nouveau la mise à quatre unités (40 $).

Remarque:

Tant que votre équipe ne sera pas balayée, vous sortirez en tête. Si vous avez perdu les deux premiers matchs dans l’exemple ci-dessus, vous perdriez 30 $. Mais si le troisième match était réussi, et que vous choisissiez une équipe payant des cotes égales ou mieux, vous gagneriez 40 $, gagnant un bénéfice global de 10 $.

Un site comme MLBsweeps.com est une ressource précieuse à utiliser avec ce système, car il suit le nombre de balayages chaque année et les organise selon la durée des séries. Vous constaterez que les séries plus longues sont plus souhaitables pour parier sur ce système, tandis que les séries de deux matchs se terminent assez souvent par un balayage.

Système de paris Run Line

Les lignes de run sont une forme de pari à points dans lequel vous pouvez appliquer un handicap de 1,5 run à chaque équipe. Le côté de l’opprimé reçoit les points et s’affiche sous la forme «+1,5». L’équipe favorite perd des points par rapport à son score final, qui est exprimé par «-1,5».

Étant donné que le handicap appliqué ne peut pas être supérieur à 1,5, l’utilisation de l’écart n’entraîne pas de paris à argent égal comme dans d’autres sports.

Par exemple

Les équipes peuvent être favorisées par plus de deux runs, donc même avec l’écart, il y aura toujours un outsider et un favori. Les chances jouent un rôle essentiel dans la détermination de votre mise.

Pour cette stratégie, vous allez prendre votre montant de mise typique et le diviser en deux paris distincts. Vous ferez un pari Moneyline et un pari Run Line sur le même jeu. Les cotes offertes détermineront le montant à risquer sur la mise de l’argent, et le reste ira vers la ligne de course.

Vos paris seront organisés de telle manière que si votre équipe triomphe de deux courses ou plus, les deux billets gagneront et produiront un profit décent. Si votre club ne gagne que par un, le jeu se traduit par une poussée globale. Cette méthode vous permet essentiellement de créer une ligne d’exécution de seulement -1,0, sans ce crochet embêtant.

Voici la formule pour déterminer le montant à miser sur chaque moitié de la mise:

100 / MONEYLINE = X X + 1.0 = Y 100 / Y = mise d’argent

Disons que les Astros jouent les Rangers. Les Astros sont favorisés, donc leur cote de change est de -140. Si vous appliquez la ligne de passage -1,5, leur cote devient +150.

  • 100/140 = 0,714
  • 0,714 + 1,0 = 1,714
  • 100 / 1,714 = 58,34

Dans ce cas, vous placez 58,34 $ sur votre pari Moneyline et les 41,66 $ restants sur la ligne de run. Un pari gagnant sur la ligne monétaire rapporterait 41,67 $ de profit, tandis que la ligne de tir produirait 62,49 $ de gains. Donc, si les deux paris gagnent, vous doublez votre argent. Si un pari est perdu, vous atteignez le seuil de rentabilité.

Système des équipes à domicile dominantes

Le système Dominant Home Team est similaire à la stratégie de paris en série, juste avec une ride supplémentaire. En fait, avec quelques légers ajustements, les deux systèmes peuvent fonctionner ensemble très efficacement. Comme la méthode précédente, nous parions contre la possibilité d’un balayage en série.

Avant de rechercher des jeux qui correspondent à ce que nous recherchons, vous devrez obtenir les pourcentages de gains à domicile et à l’extérieur pour chaque équipe. Identifiez les équipes dont les dossiers montrent qu’elles obtiennent de meilleurs résultats dans leur stade d’origine, de préférence d’au moins 5% à 10%.

Important:

Vous voulez des équipes qui n’ont pas l’habitude d’être balayées devant leur public.

Une fois que vous avez localisé certaines franchises avec un avantage statistiquement significatif sur le terrain, vous voudrez rechercher des séries dans lesquelles elles ont pris du retard par deux jeux ou plus. Il arrive de nombreuses fois chaque saison qu’une équipe négligée sur la route surprend l’équipe locale par surprise, volant certains des premiers concours de la série.

Nous parions sur le fait que les équipes à domicile difficiles ne renonceront pas à un balayage de série. Vous pouvez également commencer à placer des paris sur ces situations après un seul match. Si c’est le cas, utilisez également le système de série, doublant votre mise après une perte. Les chances qu’une équipe à domicile dominante soit balayée sont très faibles, il s’agit donc d’une méthode fiable pour augmenter progressivement votre bankroll.

La conclusion

Le jeu de baseball est beaucoup plus facile en suivant les systèmes de paris de base. Tant que vous effectuez les recherches requises que chaque méthode nécessite à l’avance, l’une de ces stratégies devrait générer des bénéfices au fil du temps. Bien sûr, en ce qui concerne les jeux de hasard, il n’y a aucune garantie, et même la stratégie la mieux planifiée sera trompée par une série de malchances. Mais si vous continuez à jouer les cotes, les mathématiques finiront par se régler.

Si vous faites régulièrement des paris à +130 cotes qui, historiquement, avaient une probabilité de gagner de 44% ou plus, vous êtes obligé d’atteindre le seuil de rentabilité ou de réaliser un profit éventuellement. La partie délicate est de rester patient et de s’en tenir à un plan de jalonnement organisé.

Si vous ne risquez pas le même montant par pari, vous êtes susceptible de gagner le bon ratio de jeux mais n’augmentez toujours pas votre bankroll.

Ce que tous ces systèmes ont en commun, c’est qu’ils trouvent une valeur positive. En trouvant des jeux avec des cotes dans la bonne plage et en identifiant ces scénarios particuliers qui sont plus susceptibles de se produire que la probabilité implicite ne le suggère, ces méthodes vous permettent de rester concentré sur les paris de la bonne façon.

Plutôt que de simplement choisir au hasard des concours et de parier sur celui que vous pensez gagner en fonction des lanceurs de départ, tout est basé sur les mathématiques et les marges gagnantes. Et si vous abordez votre jeu de cette manière, vous êtes déjà bien en avance sur le public des paris occasionnels, ce qui est une très bonne chose.